La direction des Bouledogues est fière d’annoncer la nomination de M. Sean Gilbert au poste de recruteur-chef du programme. Il agira aussi comme conseiller au programme pour la mise en place des stratégies de développement du programme.

Natif de St-Léonard, Sean Gilbert a joué son hockey mineur tout en débutant, à l’âge de 15 ans, comme entraîneur des gardiens de but dans une équipe novice B, sous les ordres de Richard Roy. Cela allait devenir une passion. Ce parcours lui a permis d’être entraîneur au niveau atome AA, pee-wee BB, bantam AA, junior AAA, et même adjoint dans la LNAH à Laval en 2005-2006.

En juillet 2006, monsieur Gilbert doit quitter la région montréalaise pour des raisons professionnelles: direction Côte-Nord. Il poursuit tout de même son implication dans le coaching avec des équipes d’âge bantam à sénior. Après quelques temps, il prend un virage du côté administratif et il devient le directeur du petit Drakkar, équipe qui représente le Drakkar de Baie-Comeau au prestigieux Tournoi Pee-Wee de Québec. Également, il a rebâti, avec l’aide de Dany Chouinard, les programmes bantam AA et midget Espoir du Dynamo Royal comme directeur-général de la franchise pendant deux saisons.

Pendant son séjour à Sept-Iles, il a quand même gardé contact avec ses racines en matière de hockey dans la région montréalaise en agissant comme conseiller spécial au profit du Collège Français de Longueuil (Junior AAA). À son retour définitif à Montréal en 2014, il devient directeur du développement des joueurs, puis directeur-général adjoint la saison suivante. En 2016, il accepte de relever le même défi avec les Rangers de Montréal-Est. Il a quitté ce poste pour des raisons d’affaires qui ne lui permettaient plus de remplir sa tâche à 100%.

«C’est une acquisition importante pour nous», mentionne le coordonnateur du programme Ron Trudel. «Sean Gilbert a vu du hockey à tous les niveaux et dans des réalités différentes. Il nous amènera de bonnes idées et nous aidera à poursuivre l’expansion du programme. Il connaît des gens de qualité dans bien des régions du Québec et la nôtre bien sûr».

Rappelons que le programme compte maintenant six formations: deux équipes benjamines (secondaire 1), deux équipes cadettes (secondaires 2 et 3) et deux équipes juvéniles (secondaires 4 et 5).

 

Tweet