Texte et photo de Steve Caron, Le Flambeau, 7 septembre 2016

La nouvelle saison de hockey des Bouledogues de l’école secondaire Édouard-Montpetit s’amorcera à la fin du mois de septembre. Deux nouvelles équipes représenteront l’établissement de l’avenue Pierre-de-Coubertin au sein de la Ligue provinciale scolaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les hockeyeurs de première secondaire auront désormais leur place au sein des Bouledogues. Une équipe benjamine a vu le jour durant la saison morte et disputera ses premières rencontres dans quelques semaines.

Pour cette première année, 16 joueurs ont été sélectionnés. Et comme la création de la nouvelle équipe émane d’une demande des parents, l’établissement scolaire s’attend à en accueillir davantage dès l’an prochain.

«Nous avions des équipes cadette (secondaire 2 et 3) et juvénile (secondaire 4 et 5). Les élèves du programme sport-études de hockey pourront dorénavant faire leur parcours sportif chez nous à tous les niveaux», de se réjouir Ronald Trudel, entraîneur de la nouvelle formation.

En plus de l’équipe benjamine, une équipe juvénile qui évoluera en division deux a été mise sur pied. Cet ajout permettra à davantage de joueurs de pratiquer leur sport favori.

«Les équipes juvéniles se situent entre le niveau de jeu du midget espoir et du midget AAA. Elles offrent un bon calibre de jeu. C’est une belle option pour les joueurs qui ne souhaitent pas intégrer le niveau civil», soutient Jean-François Lacroix, l’un des responsables du volet hockey et enseignant à Édouard-Montpetit.

Sport-études
Pas de pratique à 8h le samedi matin, les rencontres à domicile des Bouledogues ont lieu en après-midi en semaine, tout comme les entraînements.

Les joueurs vont en classe en avant-midi. Après le dîner, ils se retrouvent sur la glace, en gymnase ou encore en période d’études.

Les matchs la fin de semaine sont plutôt rares. Les jeunes peuvent alors vaquer à leurs autres occupations.

La formule semble plaire aux hockeyeurs et a des retombées positives sur la persévérance scolaire des jeunes.

«Quand je sais que j’ai une partie de hockey en après-midi, c’est plus motivant d’aller à l’école, confient certains joueurs. Nous devons obtenir de bonnes notes sinon nous pouvons être exclus du programme. C’est plus facile quand il y a un bon encadrement.»

À l’aube du début de la prochaine saison, les joueurs ne ménagent pas les efforts à l’entraînement. Alors que la température est de plus de 25 degrés à l’extérieur, les membres des Bouledogues enfilent leurs patins et suent à grosses gouttes sur la glace.

Maniement de la rondelle, lancers au filet, application de différentes stratégies en situation de jeu, rien n’est laissé au hasard.

Et si tous ces efforts se traduisent par des fiches autour de 500, le personnel hockey d’Édouard-Montpetit sera très content.

Car après tout, le hockey demeure un jeu.

La journée porte ouverte de l’école secondaire Édouard-Montpetit se tiendra le 2 octobre prochain. À cette occasion, les visiteurs pourront en apprendre davantage sur les divers sports-études et programmes offerts au sein de l’établissement.